Benoît Lumeau d'Hauterives - Artiste peintre

Né en 1967

 Diplômé de l’Ecole des Arts appliqués de Bordeaux puis formé à la restauration de fresques, Benoît Lumeau d’Hauterives a longtemps partagé son activité d’artiste peintre avec celle de peintre ornementaliste et même, parfois, de sculpteur ou d’illustrateur, revendiquant le droit d’être un « classique ».

Ses œuvres s’imprègnent du monde qui l’entoure ; pour cet artiste sensible à l’atmosphère d’un lieu, les scènes d’intérieur sont souvent une source d’inspiration, qu’elles soient l’objet d’une commande privée ou d’un endroit sur lequel son regard s’est posé.

Passionné de dessin dès son enfance, Benoît Lumeau d'Hauterives entre aux Arts Appliqués de Bordeaux en 1985. Après une brève expérience théâtrale à Paris, il est engagé comme apprenti dans un atelier de restauration de fresques et de peinture décorative reconnu des Bâtiments de France et Monuments Historiques dans lequel il perfectionne son sens du dessin et découvre les techniques propres aux chantiers de restauration dans des lieux aussi prestigieux que l’église de Saint-Jean-de-Luz ou le Grand Théâtre de Bordeaux.

Artiste en quête de spiritualité, il rentre dans l’ordre des Dominicains (celui de Fra Angelico !) de1996 à 2000 et met en œuvre son savoir-faire en participant aux restaurations de l’église Saint Paul à Bordeaux ; il fut, dans ce cadre, l’initiateur du renouveau de la messe des artistes.

Féru d’art décoratif, il s’installe comme peintre ornementaliste à sa sortie de l’Ordre des Prêcheurs, utilisant sa formation de dessin académique au service de la création ou la restitution de décors peints anciens, allant de la fresque renaissance aux panoramiques XIXe en passant par les grisailles XVIIIe ou les plafonds à la française… Son sens de la perfection lui vaut la reconnaissance d’une clientèle exigeante, notamment dans les châteaux tels que Talbot ou Pape Clément.

N’ayant jamais quitté les pinceaux pour des œuvres plus personnelles, il participe également à quelques projets d’illustration dont celles de « cuisines oubliées » aux éditions SUD OUEST ou « Le Café » aux éditions Aubanel.

Depuis 2018, Benoît Lumeau d'Hauterives se consacre uniquement à ses œuvres sur toiles...


Artiste certifié I Cac ( Institut de Cotation des Artistes Contemporains )

Pour connaître la cotation actuelle, cliquez sur le logo I-CAC :